.
.
.
.

Chers amis francophones,

Lors de mon dernier voyage en Patagonie avec Tom (mon père) il y a 34 ans, nous avons fait un beau tour.
Au passage près de San Martin de Los Andes (fin de la route des sept lacs) nous avons était accuellis dans la fameuse Estancia Cerro de Los Pinos. Je suis resté deux jours très profitables, invité par Michel de Larminat (du Lycée Français, mais de plusieurs années mon ainé).
Je me souvient encore d ´un très beau vol en petit avion survolant les Andes et très proches des beaux volcans avec un ciel complètemment bleu ciel.
D'autre part il m'a aidé a décider mes étude supérieurs comme ingénieur industriel.
Michel a écrit un livre sur son grand père avec beaucoup de documents d´époque. Un beau témoignage d'une autre époque avec d'excellents dessins.
Ce livre vient de paraître chez amazon, je le recommande a tous les amants de la Patagonie et des grand pionniers.
Bien des choses a tous,
Louis


PIONNIER EN PATAGONIE, de Miguel de Larminat


Présentation de l'éditeur
Au début du siècle dernier, Jean de Larminat, ingénieur des Ponts et Chaussées, désirant assurer à ses fils - ils étaient sept - une existence d'hommes libres, dégagée des contraintes et des mesquineries auxquelles il craignait de les voir soumis, organisa leur émigration vers un pays neuf où leurs talents pourraient s'épanouir pleinement. L'Argentine fut choisie et, à dix-neuf ans, Jacques, le quatrième fils, s'embarqua en éclaireur pour Buenos Aires. Il trouva en Patagonie, au pied de la cordillère des Andes, un lieu propice à l'implantation de l'entreprise d'agriculture et d'élevage qu'il allait développer avec ses frères. Grâce au journal de bord tenu par les fondateurs et à la correspondance échangée avec la France, Miguel de Larminat, petit-fils de Jacques, retrace toutes les étapes de cette aventure. Même sous les armes, pendant la Grande Guerre, Jacques demeure un pionnier : ses carnets, abondamment cités par Miguel, montrent ce cavalier se risquant comme volontaire dans les tanks, au prix de nombreuses blessures. Retour en Argentine, arrivée d'autres frères de Jacques, mariages et naissances, crise de 1929, Seconde Guerre mondiale... Au rythme des événements, l'exploitation familiale évolue et prend de l'ampleur, et la nouvelle génération, établie dans diverses provinces du pays, perpétue ainsi l'œuvre fondée voilà bientôt cent ans.

Biographie de l'auteur
Titulaire d'un diplôme d'ingénieur de l'université de Buenos Aires, Miguel de Larminat, argentin de naissance, a travaillé en France, à Cuba et au Venezuela. Toujours en prise avec ses origines, il a contribué au développement de sa région natale, notamment en concevant un pont sur le fleuve Chimehuin, près de sa maison familiale, au Cerro de los Pinos. Il livre ici l'histoire de son grand-père et, par cet ouvrage, célèbre le lien qui rattache ses ancêtres à la terre de Patagonie.
Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]