Il est assez peu probable qu'une coque soit osmosée à peine après avoir été mise à l'eau.

Toutefois, lors de la grande crise de l'osmose, plusieurs bateaux chez Bénéteau ont présenté du cloquage à l'air libre. La seule présence de condensation ou de rosée déclenchait une réaction très violente, car le catalyseur utilisé était très massivement dilué par du glycol.

Pour repérer l'osmose, il faut ouvrir une cloque et récupérer le liquide jaunâtre qu'elle contient éventuellement. Si c'est de l'osmose, ce liquide a une forte saveur vinaigrée. Il s'agit d'un composé d'eau et de particules de polyester saponifiables, resolubilisées par l'eau qui a pénétré en raison de la porosité du gel coat.

L'osmose n'est pas la mort de la coque, c'est un phénomène de vieillissement "naturel", qui peut intervenir extrèmement tardivement, (jusqu'à plusieurs dizaines d'années), voire jamais!

Réparation de l'osmose.
Si il s'agit de petites cloques, faire un gratttage très soigné de la cloque, rincer abondamment à l'eau douce, sécher parfaitement.

Utiliser un mastic epoxy sans solvant, pour reboucher les trous.
L'epoxy sans solvant s'applique à l'air libre, au couteau à mastic.
Il est insensible à l'immersion, (non saponifiable), résiste aux graisses, acides et bases.
Il ne risque pas d'enfermer dans sa masse des solvants qui n'auraient pas pu s'évacuer au moment de sa réticulation.

Pour info, un traitement anti-osmose consiste à appliquer une barrière totalement étanche sur une coque bien sèche et convenablement préparée, (déglassage, réparation des petits défauts, etc.).

Toute peinture ou revêtement épais epoxydique, sans solvant,destiné à des cuves de stockage de produits chimiques peut convenir, pourvu qu'ils soient mis en oeuvre avec le plus grand soin et à une épaisseur minimum sèche totale de l'ordre de 400 à 500 µ, (1 µ = 1/1000 de mm).

Les traitement "spéciaux" préventifs ou curatifs du commerce sont exactement de la même nature. Ils sont toujours constitués de résine epoxy "pure", c.à.d. ne comportant pas ou très peu de solvant.
Pour les reconnaître, il faut lire la fiche technique du produit sur laquelle "l'extrait sec en volume" doit être de l'ordre de 90% à 100%. Cette donnée permet de connaître la caractéristique physique du produit.

Voir sur le forum osmose

Voir sur le forum osmose intérieure